BOIELDIEU François - Période Classique -

Les compositeurs, les oeuvres...

Modérateurs : morgane, mimine_bio

morgane
Modérateur (trice)
Messages : 187
Enregistré le : mar. 6 mars 2018 13:14

BOIELDIEU François - Période Classique -

Message non lu par morgane » dim. 29 avr. 2018 07:43

BOIELDIEU François-Adrien né le 16 décembre 1775 à Rouen
Mort le 8 octobre 1834 à Varennes-Jarcy

François-Adrien Boieldieu est un chef d’orchestre, musicologue, professeur de musique et compositeur.

Il est le fils d’un secrétaire de l’archevêché de Rouen.
Enfant de chœur à la cathédrale de la même ville il sera instruit pour le chant et le solfège par le maitre de chapelle et par Charles Broché pour l’harmonie ainsi que l’orgue et le piano. Dès l’âge de 9 ans il s’essaie à l’improvisation sur l’orgue. Ayant par exemple l’audace de remplacer son professeur à l’orgue, sans en demander la permission, au pied levé. L’auditoire étant ravi, Broché fut complimenté. Il a 14 ans lorsqu’il décide de partir pour Paris seul et à pied avec seulement quelques francs en poche.

De retour à Rouen en 1791, il a alors 16 ans et commence à composer. Son premier opéra « La fille coupable » et « l’Hymne à la déesse » en 1793 furent un succès. Suffisamment du moins pour l’inciter à repartir pour Paris. Il y composera « le calife de Bagdad » entre autres qui sera un franc succès.

En 1804 il cède à l’offre du tsar Alexandre 1er en personne, qui souhaite depuis longtemps le faire venir à Saint-Pétersbourg en tant que compositeur à la cour. Il y restera jusqu’en 1810. Durant ce temps, il ne composera pas moins de 9 opéras.
Puis de retour à Paris, il enseigne la composition au conservatoire de Paris. Il est fait chevalier de la Légion d’Honneur en 1820.

1825, parait ce qui sera sa plus belle œuvre « la dame blanche » et qui influencera nombre de compositeurs les plus célèbres ensuite comme Bizet pour ne citer que lui.

Sa première épouse étant décédée il se marie en secondes noces le 23 janvier 1827 avec la chanteuse Jenny Philis-Bertin.

1829 c’est l’année de la création de son opéra « les deux nuits » dont même Wagner fera des éloges et qui pourtant sera une déconvenue.
Sa santé se dégrade et les soucis financiers du à la suppression d’une pension n’arrangent rien. Heureusement il lui est attribué une rente d’état par Thiers pour le sauver de la misère. Il perd totalement l’usage de la parole des suites de sa maladie. Et fait sa dernière apparition en publique le 25 septembre 1834.

Il meurt le 8 octobre 1834. Il aura des obsèques nationales aux invalides. Sa tombe se trouve au cimetière du Père Lachaise.

Quelques unes de ces œuvres les plus marquantes :

-1793 : la fille coupable
-1795 : Rosalie et Myrza
-1800 : le calife de Bagdad
-1812 : Jean de Paris
-1814 : Angéla ou l’Atelier de Jean Cousin
-1825 : la dame blanche





pour remplacer le soleil qui nous fait défaut en ce dimanche matin :) Concert for Harp & Strings in C - III. Allegro agitato


Cliquez pour voir la vidéo



Bonne ecoute et bon dimanche a vous

BOIELDIEU François - Période Classique -

Publicit

Publicit
 

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité