DEBUSSY Claude - Période Post Romantique -

Les compositeurs, les oeuvres...

Modérateurs : morgane, mimine_bio

morgane
Modérateur (trice)
Messages : 315
Enregistré le : mar. 6 mars 2018 13:14

DEBUSSY Claude - Période Post Romantique -

Message non lu par morgane » lun. 28 mai 2018 12:10

DEBUSSY Claude né le 22 aout 1862 à Saint Germain en Laye
Mort le 25 mars 1918 à Paris

Claude Debussy est un compositeur novateur.

Il voit le jour dans une famille de marchands faïenciers. Il ne fréquente pas l’école, sa mère assure son instruction. C’est sa tante qui la première repère les prédispositions de l’enfant pour la musique.
Son père effectuera une peine de prison de deux ans pour s’être allié aux communards. Cet événement marquera profondément le jeune Debussy qui développera un esprit frondeur, un tantinet ironique.

Il intègre le conservatoire en 1870 alors qu’il n’a que dix ans. Il y étudie le piano et le solfège avec de célèbres enseignants comme Marmontel et Lavignac. Il y restera dix ans pendant lesquels il ne parviendra à obtenir qu’un unique prix car c’est un enfant indiscipliné. Toutefois il est perçu comme un enfant doué et inventif. Ce qui pousse ses enseignants malgré ses travers à l’appuyer pour des cours ou des concerts.

En 1880, il a 18 ans et on le présente à Madame von Meck qui est une admiratrice de Tchaïkovski, qu’elle a entre autre doté d’une pension. Elle cherche un pianiste pour l’éducation musicale de ses enfants. Debussy accepte et voyage en sa compagnie. Les deux années suivantes c’est Debussy qui la sollicite et il la rejoint à Moscou. Il va y découvrir d’autres styles musicaux avec des compositeurs comme Moussorgski et sera subjugué par les accents orientaux de ses œuvres. Puis toujours en compagnie de Madame von Meck il se rendra à Florence, Vienne, Rome et Venise.
Bien que son parcours scolaire soit chaotique, les voyages qu’il a fait en compagnie de Mme von Meck ont forgé ses connaissances, le rendant plus sûr de lui.

A 22 ans sa cantate « l’enfant prodigue » lui permet d’obtenir l’illustre prix de Rome. Il bénéficie donc d’une bourse et d’un séjour de trois années en Italie. Il y fera la connaissance de Verdi, de Liszt et d’autres compositeurs français. Mais il a le mal du pays et en 1887 il rentre à Paris. En 1888 et en 1889 il part assister au festival de Bayreuth et il est séduit en écoutant « Tristan » de Richard Wagner. Bien que par la suite il repousse virulemment Wagner, il n’oubliera jamais cette œuvre.

1889 pendant l’exposition universelle il fait la découverte du « gamelan javanais *». Leurs rythmes et sonorités le bouleverse. On y retrouvera de grandes similitudes dans son « Prélude n°2 du livre I » entre autres.

En 1890, tous les styles que Debussy à pu découvrir se confondent et forment le style très personnel de ce compositeur. En découle sa « suite bergamasque » qui suscite un grand enthousiasme et qui sera très souvent dans l’avenir utilisée au cinéma. Puis c’est la création du « Prélude à l’après midi d’un faune » mettant en musique le poème de Mallarmé et qui fera un triomphe à travers l’Europe.

Enfin son seul opéra « Pelléas et Mélisande » qu’il mettra 10 ans à écrire. Et maintes péripéties plus tard verra enfin le jour. L’accueil à ses débuts est calamiteux mais finit par être apprécié à sa juste valeur et ajoute à la célébrité de Debussy.

Depuis 1887 sa vie sentimentale est mouvementée et il est mêlé à un effroyable scandale. Après avoir divorcé il se remarie en 1908.

Profondément anticonformiste il prône une musique légère se réclamant de Couperin et de Rameau en opposition avec la musique allemande beaucoup plus pesante en vogue à l’époque.

La fin de sa vie est ternie par l’apparition d’un cancer et la première guerre mondiale.
Vaincu par la maladie il décède le 25 mars 1918.

Bien qu’il ne l’accepta jamais, il est encore présenté comme le créateur de l’impressionnisme musical, s’attachant à décrire les paysages et les bruits de la nature dans ses œuvres. Et ce par petites touches à la façon des peintres impressionnistes.

Quelques unes de ces œuvres les plus marquantes :

https://www.francemusique.fr/personne/claude-debussy

-1893 : Quatuor à cordes en sol mineur
-1894 : Prélude à l’après-midi d’un faune, inspiré du poème Faune de Mallarmé
-1902 : Pelléas et Mélisande, sur un livret de Maurice Maeterlinck
-1905 : La Mer
-1912 : Préludes

*gamelan javanais :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gamelan


Le gamelan est un ensemble instrumental traditionnel caractéristique des musiques javanaise et sundanaise. Par extension, on utilise également le mot pour désigner l'orchestre balinais, qu'on appelle en fait gong (par métonymie à partir du nom de l'instrument).
Le gamelan est composé essentiellement de percussions : gongs, cymbales, métallophones de différents types (saron, peking, demung, slentem, gender), xylophones (gambang), tambours de divers types (ciblon, kendang), auxquels peuvent s'ajouter des instruments à cordes, soit frottées comme le rebab (une vièle à pique), soit pincées comme le kacapi (sorte de cithare), et à vent comme la flûte suling et le chant — féminin et masculin.
Les différents tambours sont en peau de buffle et donnent le tempo ainsi que l'intensité du jeu musical. Le joueur du kendangprincipal est le véritable chef d'orchestre. Lorsque le gamelan accompagne une danse, un dialogue s'installe entre le joueur de tambour et la danseuse ou le danseur. À ce moment-là, c'est plutôt la danseuse (ou le danseur) qui devient chef d'orchestre. Il en va de même lorsque le gamelan accompagne un wayang kulit (théâtre d'ombres).



charmant morceau de Debussy :
Golliwog's Cakewalk ou (la marche de la poupée de chiffon) 6ème mouvement de Children's Corner.


Cliquez pour voir la video



Bonne écoute et bonne semaine :)

DEBUSSY Claude - Période Post Romantique -

Publicit

Publicit
 

morgane
Modérateur (trice)
Messages : 315
Enregistré le : mar. 6 mars 2018 13:14

N° 2 -DEBUSSY - "deux arabesques" I - andantino con moto

Message non lu par morgane » jeu. 12 juil. 2018 09:28

Voici les "deux arabesques" I - andantino con moto
Une oeuvre de jeunesse illustrant la musique "impressioniste" de Debussy

Cliquez pour voir la vidéo

Bonne écoute :)

morgane
Modérateur (trice)
Messages : 315
Enregistré le : mar. 6 mars 2018 13:14

N°3 DEBUSSY - Rêverie

Message non lu par morgane » jeu. 26 juil. 2018 06:50

Une superbe mélodie composée sur un poème de Théodore de Banville

Cliquez pour voir la vidéo

bonne écoute :)

morgane
Modérateur (trice)
Messages : 315
Enregistré le : mar. 6 mars 2018 13:14

N°4 DEBUSSY Claude -Clair de lune -

Message non lu par morgane » mar. 28 août 2018 13:15

Voici l'incontournable "Clair de lune" que vous connaissez certainement


Cliquez pour voir la vidéo

Bonne écoute :)

Merci de me dire si vous avez aimé ou pas avec :poucehaut ou :poucebas

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité