HEROLD Ferdinand - Période Romantique -

Les compositeurs, les oeuvres...

Modérateurs : morgane, mimine_bio

morgane
Modérateur (trice)
Messages : 188
Enregistré le : mar. 6 mars 2018 13:14

HEROLD Ferdinand - Période Romantique -

Message non lu par morgane » dim. 24 juin 2018 10:15

HÉROLD Ferdinand Né le 28 janvier 1791 à Paris
Mort le 19 janvier 1833 à Neuilly sur Seine

Ferdinand HEROLD est un pianiste et un compositeur français. Son grand père était organiste. Il grandi donc dans un climat musical. Malgré ses prédispositions pour la musique, son père ne souhaitait pas qu’il en fit sa profession.

A six ans il intègre un pensionnat et suit des cours musicaux théoriques. A sept ans il joue déjà et compose aussi.

En 1802 son père décède, ce qui lui permettra de poursuivre dans la voie musicale. Au conservatoire de Paris à partir de 1806, il va bénéficier de l’enseignement des meilleurs professeurs. Et en 1810, il remporte le premier prix de piano, et fait exceptionnel, avec une de ses compositions personnelles.

En 1813, il se rend à Rome après avoir gagné le prix de Rome. Où il composera une première symphonie.
En 1815, sa santé l’oblige à partir pour Naples. Sa seconde symphonie y verra le jour ainsi que trois quatuors. Il gagne le public napolitain avec un premier opéra « la jeunesse d’Henri V ». Il donne des cours aux enfants de Joachim Murat. Mais ce dernier est exécuté, obligeant Ferdinand Hérold à fuir l’Italie.
Il arrive en Autriche puis passe par Munich, la Suisse et revient à Paris.

Il compose un opéra avec Boieldieu en 1816 « Charles de France ». Ce qui lui confère une grande notoriété. Les opéras suivants en 1817 « Les rosières » et « Si la clochette » seront aussi un succès. Les suivants par contre n’auront pas la faveur du public.
En 1821 il est assistant au théâtre italien. Sa santé s’améliore et un nouvel opéra voit le jour « Le Muletier » en 1823.
Toujours au théâtre italien il deviendra maitre de chœur en 1826, mais continu la composition. En 1831 il présente l’opéra « Zampa »qui sera un grand succès.

En 1832 un mois seulement après la première représentation du »Le pré aux clercs » il décède terrassé par la tuberculose.
Sa tombe se trouve au cimetière du Père Lachaise.





Une oeuvre pleine de grace pour faire connaissance le Concerto pour piano N°4, Rondo

Cliquez pour voir la vidéo

bonne écoute et bon dimanche :)

HEROLD Ferdinand - Période Romantique -

Publicit

Publicit
 

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité