CIMAROSA Domenico - Période Classique -

Les compositeurs, les oeuvres...

Modérateurs : morgane, mimine_bio

morgane
Modérateur (trice)
Messages : 208
Enregistré le : mar. 6 mars 2018 13:14

CIMAROSA Domenico - Période Classique -

Message non lu par morgane » mar. 24 juil. 2018 22:34

CIMAROSA Domenico né le 17 décembre 1749 à Aversa au Royaume de Naples
Mort le 11 janvier 1801 à Venise


Domenico Cimarosa est un compositeur italien.

Il voit le jour dans une famille très modeste. Son père est maçon, mais souhaite faire bénéficier leur fils d’une meilleure éducation. Ils partent pour Naples où Domenico sera scolarisé dans une école religieuse chapeautée par le monastère San Severo. Un organiste, le père Polcano remarque bien vite le talent musical et l’esprit vif de l’enfant. Il l’initie à la musique ainsi qu’à la littérature.

Ces cours vont lui permettre de rentrer au conservatoire de Santa Maria di Loreto et d’y étudier pendant 11 ans. Il y travaille le chant, le violon et les différents instruments à clavier.

Dès 23 ans il débute sa carrière de compositeur avec la création d’un opéra-bouffe « le stravaganze del conte » qui sera donné en représentation en 1772 puis ce sera « le pazzie di stelladaura e di zoroastro » une farce, qui sera très favorablement accueillie. On commence à parler de lui dans toute l’Italie.

Il est convié à Rome afin d’y produire un opéra pour la saison mais composera finalement une œuvre comique « l’italiana in Londra ».
Les 13 années qui suivirent furent paisibles, il composa beaucoup d’opéras pour Rome, Naples…. Il réside à Florence de 1784 à 1787 pour composer un opéra pour la ville.

Pendant toutes ces années il va composer nombres d’opéras, de cantates et œuvres sacrées dont un magnifique Requiem et des oratorios.
En 1791 Goethe qui avait eu l’opportunité d’assister à une représentation de « l’impresario in angustie » fait jouer l’œuvre au théâtre Weimar dont il est le directeur.

Cimarosa est depuis connu dans toute l’Europe. Les têtes couronnées se le disputent.
Vers 1788 il part pour Saint-Pétersbourg où Catherine II l’a invité. Il y séjournera durant 4 années, pendant lesquelles il obtiendra la nationalité autrichienne et russe. Cette période sera particulièrement prolifique pour le compositeur qui écrivit d’après les estimations 70 opéras dont hélas certains se sont perdus.

1792, il se rend à Vienne sur invitation de Léopold II. Et devant l’Empereur toute la cour réunie il va donner ce qui sera son chef d’œuvre « il matrimonio segreto ». Ce sera un véritable triomphe, l’Empereur en personne va réclamer de réentendre l’œuvre entière le soir même !!!
1793, retour à Naples où ses opéras sont littéralement ovationnés par la foule. On ne verra plus un tel enthousiasme avant les œuvres de Rossini.

1799 pour l’instauration de la République il écrit un hymne patriotique. Mais la monarchie est vite restaurée. Il compose donc aussitôt un autre hymne en l’honneur du roi Ferdinand IV. Mais il est tout de même emprisonné pendant 4 mois. Des amis influents intercèdent en sa faveur et sa peine est changée en bannissement.

Il souhaite repartir pour Saint-Pétersbourg mais c’est sa santé qui va le trahir et il meurt à Venise le 11 janvier 1801.
Son décès dû à une inflammation des intestins et sa réputation d’opposant politique donne naissance à une suspicion d’empoisonnement qui sera démentie.

Quelques unes de ses œuvres parmi les plus marquantes :

-1772 : le stravaganze del conte le pazzie di stelladaura e di zoroastro »
-1779 : l’italiana in Londra missa pro Defunctis
- La Giuditta et Il Sacrificio d'Abramo
-1786 : L'Impresario in Angustie

Pour faire connaissance voici un charmant morceau
les comédiens suite op.26 mvt 8 - gavotte (allegretto)


Cliquez pour voir la vidéo

bonne écoute :)

CIMAROSA Domenico - Période Classique -

Publicit

Publicit
 

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité